616 associations de lutte contre la pauvreté reçoivent un coup de pouce financier pour faire face à la pandémie

616 associations de lutte contre la pauvreté reçoivent un coup de pouce financier pour faire face à la pandémie

Une action de solidarité soutenue par les coopérateurs de Cera

La coopérative Cera accorde un coup de pouce financier à 616 associations locales de lutte contre la pauvreté à travers toute la Belgique. Grâce à ce soutien, les associations pourront un peu mieux faire face à l'impact négatif de la pandémie du coronavirus. Une action de solidarité largement appuyée par les sociétaires/coopérateurs de Cera et les organisations coupoles du secteur de lutte contre la pauvreté.

Faire face à une détresse sociale élevée

Cela ne fait aucun doute, la crise du coronavirus est une menace pour les personnes en situation de pauvreté qui risquent de s'isoler un peu plus, les privant d'une aide essentielle. Les associations locales de lutte contre la pauvreté (de 1e ligne) sont elles-mêmes mises sous pression parce qu'elles sont confrontées à de nombreux coûts supplémentaires et à une diminution des ressources en raison des mesures de précaution imposées pendant le confinement. Un constat qui a motivé la coopérative Cera à mettre rapidement en place une action de solidarité, avec l’appui de ses sociétaires/coopérateurs, intitulée : Co-vitamines de Cera : tous solidaires avec les personnes en situation de pauvreté.

En 3 semaines, du 28 avril au 15 mai 2020, pas moins de 616 associations ont introduit leur candidature pour recevoir une aide de Cera. Au départ, la coopérative avait annoncé vouloir soutenir jusqu’à 200 associations à hauteur de 500 euros. Un tirage au sort devait départager les associations. Mais, devant le besoin criant de celles-ci, la coopérative Cera a décidé d’augmenter le budget initial pour ne laisser tomber aucune des candidatures recevables. De sorte que, en plus des 200 organisations sélectionnées pour un soutien de 500 euros, 416 autres associations reçoivent une somme de 200 euros chacune.

Tous solidaires

Les sociétaires de Cera ont rempli leur rôle indispensable de pont entre le tissu associatif local et la coopérative, en relayant largement l'action auprès des associations qu’ils connaissaient. Près d’une demande sur 5 nous est parvenue par ce biais.

Philippe HENRY, vice-président du Conseil Consultatif Régional (CCR) Hainaut-sud et membre du « Groupe de Pilotage du domaine Pauvreté » de Cera, commente : « Le réseau de sociétaires, ancré localement, est la force de la coopérative Cera. Il est la caisse de résonance de cette initiative solidaire auprès des associations. Les sociétaires ont fait le lien avec le tissu associatif local qu’ils connaissent, tantôt en tant que partenaires, fondateurs, employés, bénévoles, donateurs ou sympathisants. Aux côtés de Cera et de ses partenaires, ils se sont investis concrètement pour un monde plus juste et plus solidaire ».

Parallèlement, conscients des nouveaux besoins, quelques organisations coupoles du secteur ont transmis l’appel « Co-vitamines » de Cera à leur base.

Les Gazelles de Bruxelles

Les Gazelles de Bruxelles est l'une des associations à avoir participé à cette action de solidarité par l’entremise d'un sociétaire de la coopérative Cera. Cette association socio-sportive renforce les personnes en situation de pauvreté par le biais du … jogging. Grâce à des entraînements hebdomadaires de course à pied, elle améliore l'estime et la confiance en soi des bénéficiaires.

Le coup de pouce financier de Cera ne sera pas une goutte d'eau dans l'océan. Découvrez dans ce reportage de quelle façon cette aide modeste sera utilisée :

L’impact concret attendu

Pour la plupart des associations, l'aide accordée servira à l'achat (souvent en circuit court) et à la distribution de nourriture, à des frais d’équipement de protection (masques, gants, gels, plexiglass, affichage préventif), à l’impression de supports pour garder le contact avec les bénéficiaires ou encore à l’acquisition d’ordinateurs portables ou de jeux respectant la distanciation sociale.

Des besoins concrets et urgents, que l’aide de la coopérative Cera permettra de combler, permettant aux associations de repartir sur de bonnes bases après le confinement :

Bruxelles Accueil Porte Ouverte asbl (Bxl.) : Nous avons un petit fonds pour des aides financières ponctuelles. Les demandes explosent. Beaucoup de personnes qui s'en sortaient, notamment en travaillant dans le secteur informel, n'arrivent plus à payer leur loyer.
Asbl Comme Chez Nous asbl (Charleroi) : Durant cette période de pandémie, nous avons dû délocaliser nos activités d'accueil en journée dans un hall sportif situé à Marchienne-Au-Pont et totalement réinventer notre manière de travailler afin de respecter les normes sanitaires.  Cela a engendré un grand nombre de frais inhabituels (matériel de protection et de désinfection). Le déconfinement pose lui aussi son lot de nouveaux enjeux, et donc de nouveaux frais. Le soutien de la coopérative Cera contribuera à assurer la continuité des services indispensables aux personnes sans-abri de Charleroi.
asbl Quartiers de Vie (Bastogne) : Afin de prévoir la pénurie en produits frais que nous rencontrerons dans les prochains mois et de répondre aux besoins de première nécessité des personnes démunies de la région, nous souhaitons mettre en place un projet de jardin collectif à Bastogne en partenariat avec l'ETA Serviplast. Les récoltes seront redistribuées aux personnes qui en ont le plus besoin. A cet effet, nous désirons financer l’achat de matériel de jardinage, de plantes à repiquer, de semis, de compost.
Entraide Saint-Vincent de Paul (Fontaine-L’Evêque) : Nous aimerions rencontrer d'autres associations qui gèrent une épicerie sociale, pour partager nos expériences et peut-être organiser une sorte de coopérative.
Epicerie Partagée HE2B (Uccle) : C’est étrange ce sentiment de tiraillement entre la joie de pouvoir aider et la tristesse de « devoir » aider pour que des humains mangent tous les jours... Pourquoi une telle inégalité? 😔

 

Gregory Kevers
Gregory Kevers CERA

 

 

 

 

 

A propos de La coopérative Cera

Avec près de 400.000 sociétaires, Cera développe une coopérative solide qui s’investit en faveur de la société. En unissant ses forces, Cera crée, avec ses sociétaires et ses partenaires, de la plus-value économique et sociétale à trois niveaux :

  • En tant qu’actionnaire important, Cera assure des bases solides au groupe KBC/CBC
  • Cera réalise un impact positif dans la société
  • Les sociétaires de Cera bénéficient d’avantages exclusifs

Les valeurs coopératives de Friedrich Wilhelm Raiffeisen, la participation, la solidarité et le respect de chacun forment les bases de l’entreprise coopérative de Cera.


La coopérative Cera
Muntstraat, 1
3000 Leuven