Lever les freins au développement de l’accueil social à la ferme

Lever les freins au développement de l’accueil social à la ferme

Ce mercredi 26 septembre, le Réseau wallon de Développement Rural (RwDR), Accueil Champêtre en Wallonie (ACW) et la coopérative Cera ont présenté à la presse leurs recommandation en matière d’encadrement et de soutien à l’accueil social à la ferme en Wallonie *.

Encore marginal chez nous, l’accueil social à la ferme est une pratique largement développée dans les pays voisins.Lorraine Guilleaume, responsable de ce projet pour Accueil Champêtre en Wallonie explique : « Le principe est de sortir des personnes fragilisées de leur quotidien, de leur faire gagner en autonomie en leur proposant de passer un moment à la ferme. Se dépenser au grand air, retourner la terre, prendre soin des animaux … sont autant d’activités qui leur font du bien et les valorisent. Il ne s’agit donc pas d’insertion professionnelle. Ces personnes ne viennent pas pour apprendre un métier, mais pour respirer et se changer les idées. L’objectif principal est de les aider à se sentir mieux dans leur peau, à sortir de l’isolement et se reconstruire petit à petit ».

Retrouvez dans le dossier de presse complet FR 2018 09 26 accueil social bijlage.pdf - 447 KB
  • l’ensemble de la démarche des acteurs sur cette thématique depuis 2015,
  • les recommandations formulées par le memorandum du RwDR et
  • les perspectives de développement proposées par ACW et Cera.

* Définition : L’accueil social à la ferme : est l’accueil, dans une ferme familiale, de personnes fragilisées pour des raisons sociales, familiales ou de santé, qui a pour finalité l’amélioration de leur bien-être.La notion de ferme s’applique aussi à des structures associatives de production agricole à finalité sociale.

A propos de La coopérative Cera

Avec près de 400.000 sociétaires, Cera développe une coopérative solide qui s’investit en faveur de la société. En unissant ses forces, Cera crée, avec ses sociétaires et ses partenaires, de la plus-value économique et sociétale à trois niveaux :

  • En tant qu’actionnaire important, Cera assure des bases solides au groupe KBC/CBC
  • Cera réalise un impact positif dans la société
  • Les sociétaires de Cera bénéficient d’avantages exclusifs

La participation, la solidarité et le respect de chacun – des valeurs inspirées par F. W. Raiffeisen –forment, depuis plus de cent ans, les bases de l’entreprise coopérative de Cera.


La coopérative Cera
Muntstraat, 1
3000 Leuven